animaux sont nos amis... Mais


Ils peuvent être source de quelques désagréments ou gênes pour les autres :
  • Les aboiements trop fréquents voire quasi-permanents  par moment, sont une gêne considérable pour le voisinage. Qu'un chien puisse être un mode de garde de votre maison, nous le comprenons, mais qu'il aboie continuellement, nous ne pouvons l'accepter.
             Des solutions existent pour empêcher votre chien d'aboyer (dressage, collier...). Merci d'y penser.

Les déjections canines et équines sont très désagréables pour tous les autres usagers des espaces publics. Merci de respecter les autres en empêchant votre compagnon à quatre pattes de faire ses besoins n'importe où.
  • Nous vous rappelons également que la divagation des animaux domestiques sur la voie publique est interdite ou réglementée.

Nous appelons donc à votre responsabilité et votre bon sens pour que vos animaux de compagnie restent un plaisir pour vous mais pas une gêne pour les autres.

Il y va du bien-être de chacun.

Chats

Un programme a été mis en place par la mairie avec la fondation trente millions d'Amis et l'association ASCA pour éviter la propagation des chats sauvages.
Le principe est de stériliser les chats sauvages en vue d'en limiter leur nombre. Ces derniers sont  ensuite réintroduits dans le milieu naturel.
Ce programme est accompagné d'une démarche de soins aux animaux.
Nous remercions les habitants de favoriser les actions des membres de l'association ASCA.