DECONFINEMENT CE QU ON PEUT FAIRE ET NE PAS FAIRE

Déconfinement :
à partir du 11 Mai 2020, ce qui est autorisé, ce qui reste interdit



Que pourra-t-on faire, et ne pas faire, à partir du 11 mai ? On fait le point grâce au guide pratique publié cette semaine par le gouvernement.
Après 55 jours de confinement, la France, à l'exception de Mayotte, entame ce lundi une nouvelle phase, au cours de laquelle certaines activités banales de la vie quotidienne vont pouvoir reprendre, mais pas toutes, et parfois sous conditions. Que pourra-t-on faire, et ne pas faire, à partir du 11 mai ? On fait le point grâce au guide pratique publié cette semaine par le gouvernement.


Organiser un dîner en famille ou entre amis ? 
OUI, mais ces rassemblements devront être limités à un maximum de dix personnes, et vous devrez impérativement respecter l'application des gestes barrières : distanciation sociale, lavage fréquent des mains, etc. 

Aller faire du vélo à l'extérieur ?

OUI, les sports individuels en extérieur, comme le vélo ou le footing, sont de nouveau autorisés. En revanche, les sports collectifs ou de contact restent interdits, même en plein air.

Aller à la piscine ?
NON, les piscines, clubs de sport, stades et complexes sportifs restent fermés jusqu'à nouvel ordre.

Prendre le train ?
OUI, mais les déplacements, en transports en commun comme en voiture, resteront limités à 100 kilomètres autour de votre lieu de résidence jusqu’au mardi 2 juin. Seuls les voyages pour raisons professionnelles ou motifs impérieux seront autorisés pour des distances plus longues. Les contrevenants risquent une amende de 135 euros. Le port du masque dans les transports en commun sera par ailleurs obligatoire, sous peine d'écoper d'un PV du même montant.

Circuler dans son département ?
OUI, mais au-delà de 100 kilomètres, et si vous quittez votre département, la nouvelle attestation, qu'il faut se procurer sur le site du ministère de l'Intérieur à partir de lundi, sera obligatoire.

Aller se promener en forêt ?
OUI, les forêts seront de nouveau accessibles à partir de ce lundi. Toutefois, l'Office national des forêts (ONF) appelle les promeneurs à la prudence dans un communiqué, en raison de "la sensibilité particulière de la faune sauvage" à cette époque de l'année, qui correspond au pic des naissances. 

Aller au parc ou dans un jardin public ? 
OUI, si vous habitez dans une zone classée verte, mais dans les régions toujours en rouge, les parcs et jardins resteront fermés jusqu'à nouvel ordre.

Aller au cinéma ou au théâtre ?
NON, les salles de spectacles (concerts, théâtre, danse, opéra, cabaret, discothèques...), les salles des fêtes, les salles polyvalentes et les salles de cinéma restent fermées jusqu'à nouvel ordre.

Aller à la bibliothèque ou à la librairie ?
OUI, l'accès aux bibliothèques ou aux médiathèques sera à nouveau autorisé à partir de lundi, dans le respect des règles sanitaires et des gestes barrières (hygiène, aménagement des lieux, distanciation...). Les librairies sont également autorisées à rouvrir.

Aller au musée ?
OUI et NON : si les grands musées et lieux patrimoniaux restent fermés, les "petits" musées, à rayonnement local, pourront rouvrir leurs portes, en suivant les mesures de distanciation et d’hygiène.

Aller à un festival ?
NON, les festivals, concerts, manifestations, et tous les grands rassemblements ne seront pas permis, et cette situation ne devrait pas évoluer avant le mois de septembre.

Faire du shopping ?
OUI, mais les petites boutiques d'habillement et de textile vont devoir rouvrir sous conditions, c'est-à-dire éviter les attroupements et respecter les mesures de distanciation et d’hygiène. Quant aux grands centres commerciaux, ce sera au cas par cas, en fonction de l'autorisation donnée, ou non, par la préfecture.
 
Faire son marché ?
OUI, les marchés alimentaires et non-alimentaires, après avoir pris les précautions qui sont désormais d'usage, peuvent à nouveau accueillir des clients à partir de lundi.

Aller chez le coiffeur ou l'esthéticienne ?
OUI, les coiffeurs vont reprendre leurs activités, ainsi que les salons d’esthétique et les instituts de beauté.

Acheter des fleurs ?
OUI, dès lundi, les 15 000 fleuristes de l’Hexagone auront le droit de rouvrir leurs boutiques.

Aller au cimetière ?
OUI, les cimetières vont rouvrir leurs grilles. En revanche, les cérémonies funéraires sont limitées à 20 personnes. 

Assister à un mariage ?
NON, les cérémonies religieuses (mariage, baptême...) ne sont pas autorisées à partir de lundi, et doivent être reportées, sauf urgence


Publié le